Le captal de Buch réclame son dû – Acte de 1753

Le captal de Buch réclame son dû à Jean-Baptiste Peyjehan

Acte notarié du 23 juin 1753

Transcription

Scachent tous qu’aujourd’huy vingt trois juin mil sept cens cinquante trois,

Par devant le notaire royal en Guienne soussigné a été présent sieur Jean Baptiste Peyjehan Seigneur de la maison noble de Francon habitant de la paroisse de La Teste, lequel de son bon gré a reconnu et confessé tenir en fief perpétuel, ses prédécesseurs et auteurs avoir eu et tenu, et que ses hoirs et successeurs auront et tiendront aux droits et devoirs cy-après déclarés et spécifiés, de messire François Alain Amanieu de Ruat, chevalier,  seigneur captal de Buch, La Teste, Gujan, Cazaux, Le Teich, partie de Sanguinet, Ruat, Mixtes, Artiguemalle et autres lieux, conseiller au parlement de Bordeaux, y habitant rue St-Paul paroisse St-Christoly absent mais Me Pierre Dubosq, procureur fiscal,du captallat de Buch comme fondé de procuration dudit seigneur,  dattée du dix-sept août mil septcens quarante-six, retenues par Teyssac et son confrère, notaires à Bordeaux, icy présent stipullant et acceptant.

Scavoir est toute icele grande maison, fournière,  chay,  cuvier,  place et jardin, le tout d’un tenant sittué dans la paroisse de Gujan, quartier de Mestras  au lieu appelé à Ancellin, le tout confronté du Levant au préd des hoirs Baleste  Guilhem, du Midy à un chemin commun tendant dudit lieu au Teich, du couchant à la grande carreyre de Mestras qui va de la lande au préd sallé, du Nord aux places et jardin d’Arnaud Daisson dit Arnautilles. Plus une pièce de vigne dans son closd’Ancellin près ladite maison, qui confronte du Levant à la vigne dudit Sieur affevat une petite craste entre deux fief de Ruat, du Midy, à la vigne des hoirs Pierre Purgue, dhoue et haye entre deux, appartenant audit sieur affevat, du Couchant, partie à la vigne dudit Purgue et partie à la grande carreyre de Mestras, du Nord audit chemin quy conduit au Teich

Lesquels biens sont mouvans du fief et seigneuried’Artiguemalle et ont été reconnus par Pierre et Guiraud Castaing, suivant l’exporle du treizième juin milsix cens quatre-vingt-dix-neuf, retenue par Barberon notaire, et auparavant par d’autres exporles y insérées à la charge de trois deniers d’exporle à muance de seigneur ou d’affevat, et pour cinq sols une poignère fromen, et la sixième d’une maneuvre de rente annuelle perpétuelle foncière et directe que ledit sieur affevat, ses hoirs ou ayant cause seront tenus et obligés de payer audit seigneur aux siens, à l’avenir au jour de Saint Martin de novembre de chaque année portée et rendue au château de Ruat sittué dans la paroisse du Teich déclarant ledit sieur Dubosq audit nom avoir été payé par ledit sieur affevat de la somme de quatorze livres quatorze sols à quoy ont monté les arrérages de la rente de vingt-neuf années qui étoient dues et échues audit jour de saint Martin de novembre dernier.

Moyennant cedessus et sous la promesse faite par ledit sieur affevat d’être bon et loyal emphytéote, ne dégrader les dits fiefs, ne mettre rente sur rente, ny en mainsmortes, ny fortes,  ny autres de droit et de coutumes prohibées et de venir reconnaître les dits fiefs audit seigneur aux siens à l’avenir. Ledit sieur Dubosq au dit nom a promis que ledit seigneur sera bon et loyal seigneur, qu’il le fera jouir des biens sus reconnus quant à la directité et féodalité et partant que de besoin l’en a de nouveau investy par les présentes dont en sera fait deux expéditions, une en parchemin pour ledit seigneur, et l’autre pour ledit sieur affevat le tout aux dépens dudit sieur affevat, et pour l’exécution de ce dessus ledit sieur Dubosq audit nom et ledit sieur affevat ont obligé tous leurs biens présents et à venir. fait et passé à LaTeste lesdits jour, mois et an que dessus, en présance de sieur Géraud Darmaillac, greffier de ce lieu et de Me jean Duprat, sergent royal habitant de ce lieu, témoins à ce requis, signé à la minute Dubosq, Peyjehan Francon, Darmaillacet Duprat.

Controllé à la Teste le neuf août 1753.
Reçu six sols
signé Eymerieq Peyjehan
notaire royal
gratis

Acte 1753 page 1

Acte 1753 page 2 Acte 1753 page 3 Acte 1753 page 4 Acte 1753 page 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *