C’était en octobre 1915

C’était en octobre 1915La chronique de ce mois-ci comprend un texte réparti à cause de sa longueur sur les « unes » de deux éditions successives de La Vigie républicaine d’Arcachon. Il est rédigé par le président de la Chambre des députés, Paul Deschanel, dans le Manuel général de l’instruction primaire, périodique dirigé par Ferdinand Buisson et destiné aux instituteurs et institutrices (de plus en plus nombreuses en temps de guerre). Il reproduit une lettre à leur adresse, complétée par des ex

Lire la suite

C’était en décembre 1915

C’était en décembre 1915Les articles choisis ici sont tirés d’un second journal local, L’Avenir d’Arcachon, dirigé par l’ancien député de la Gironde Albert Chiché (jusqu’en 1902), à la fois boulangiste et socialiste, et brillant orateur. On en mesure ici la plume humoristique acérée, notamment envers le maire Veyrier-Montagnères, adversaire politique qu’il accuse de despotisme en le comparant à un pacha ottoman (l’empire turc est alors l’allié des puissances centrales). En pleine guerre, son hum

Lire la suite

C’était en novembre 1915

C’était en novembre 1915La chronique de ce mois est issue de deux « unes » successives de La Vigie républicaine d’Arcachon. Elles abordent le changement de gouvernement (« ministère », « cabinet ») de la fin du mois d’octobre 1915 : Aristide Briand devient président du Conseil (premier ministre) pour la cinquième fois. Elles permettent d’illustrer le fonctionnement du régime parlementaire de la Troisième République et de comprendre ce qu’est « un gouvernement de guerre ». En effet, ce sont les c

Lire la suite

C’était en décembre 1913

C’était en décembre 1913 Cet article d’André Siegfried met en exergue un problème crucial, considéré comme une des causes de la Première Guerre mondiale : la récupération de l’Alsace-Lorraine annexée au Reich allemand par le traité de Francfort le 10 mai 1871.Ballotée pendant des siècles, au gré des conquêtes, l’Alsace-Lorraine a été marquée par douze siècles de domination germanique de 406, date de l’invasion des Alamans, au traité de Westphalie de 1648 par lequel l’Autriche est obligée de

Lire la suite

C’était en novembre 1913

C’était en novembre 1913 Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918 qui viennent d’être lancées, la Société historique vous propose chaque mois une chronique correspondant à la période de l’époque, afin de rentrer dans le quotidien de nos ancêtres. Cette chronique s’appuie sur les journaux locaux qui offrent la régularité nécessaire d’une source facilement identifiable.Replongeons-nous en novembre 1913, et demandons-nous si quelques mois avant la déclaration de gu

Lire la suite

C’était en janvier 1914

C’était en janvier 1914 Cet article est également à placer parmi les opérations préparant l’opinion à la guerre, cette fois à une guerre de type « libérateur » des peuples, dans la droite ligne des guerres révolutionnaires menées par les soldats de l’an II. Il s’agirait de libérer le peuple allemand du despotisme aristocratique et militariste, car il est censé ne pas pouvoir le faire tout seul.En effet, cet article évoque un incident survenu à l’automne 1913 en Alsace-Lorraine occupée, qui

Lire la suite

C’était en février 1914

C’était en février 1914 Le titre de l’extrait choisi ce mois-ci peut se lire d’abord comme le danger que l’Allemagne fait peser sur les autres pays, mais aussi comme celui qui la menace, sous forme de fragilité et de démesure mêlées, même si cela peut paraître contradictoire. André Siegfried est déjà professeur à l’École libre des sciences politiques quand il écrit cet article, repris certainement à un quotidien, et où il prépare à son tour l’opinion à la guerre. Une fois encore y est donc

Lire la suite

C’était en mars 1914

C’était en mars 1914 Le titre de cet article évoque lui aussi le danger imminent de la guerre. Cette fois, c’est un homme politique, ancien député et « ancien sénateur » (de 1891 à 1909) des établissements français de l’Inde, qui se donne pour tâche d’éclairer l’opinion (« esprits clairvoyants »), de « dire la vérité au pays » comme il l’affirme à la fin du texte. Apparemment, c’est encore un article emprunté à un autre journal, issu d’une région occupée lors de la guerre de 1870, si on en

Lire la suite