C’était en novembre 1913

C’était en novembre 1913 Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 1914-1918 qui viennent d’être lancées, la Société historique vous propose chaque mois une chronique correspondant à la période de l’époque, afin de rentrer dans le quotidien de nos ancêtres. Cette chronique s’appuie sur les journaux locaux qui offrent la régularité nécessaire d’une source facilement identifiable.Replongeons-nous en novembre 1913, et demandons-nous si quelques mois avant la déclaration de gu

Lire la suite

C’était en janvier 1914

C’était en janvier 1914 Cet article est également à placer parmi les opérations préparant l’opinion à la guerre, cette fois à une guerre de type « libérateur » des peuples, dans la droite ligne des guerres révolutionnaires menées par les soldats de l’an II. Il s’agirait de libérer le peuple allemand du despotisme aristocratique et militariste, car il est censé ne pas pouvoir le faire tout seul.En effet, cet article évoque un incident survenu à l’automne 1913 en Alsace-Lorraine occupée, qui

Lire la suite

C’était en février 1914

C’était en février 1914 Le titre de l’extrait choisi ce mois-ci peut se lire d’abord comme le danger que l’Allemagne fait peser sur les autres pays, mais aussi comme celui qui la menace, sous forme de fragilité et de démesure mêlées, même si cela peut paraître contradictoire. André Siegfried est déjà professeur à l’École libre des sciences politiques quand il écrit cet article, repris certainement à un quotidien, et où il prépare à son tour l’opinion à la guerre. Une fois encore y est donc

Lire la suite

C’était en mars 1914

C’était en mars 1914 Le titre de cet article évoque lui aussi le danger imminent de la guerre. Cette fois, c’est un homme politique, ancien député et « ancien sénateur » (de 1891 à 1909) des établissements français de l’Inde, qui se donne pour tâche d’éclairer l’opinion (« esprits clairvoyants »), de « dire la vérité au pays » comme il l’affirme à la fin du texte. Apparemment, c’est encore un article emprunté à un autre journal, issu d’une région occupée lors de la guerre de 1870, si on en

Lire la suite

C’était en avril 1914

C’était en avril 1914 Nous vous proposons cette fois-ci des extraits de La Vigie républicaine d’Arcachon issus de deux numéros différents, correspondant aux deux tours des élections législatives de 1914. Ils nous permettent d’appréhender la vie politique locale, celle de la cinquième circonscription de Bordeaux (cantons d’Arcachon, de La Teste, de Belin, de La Brède, et de Podensac). Le danger de guerre ici est en arrière-plan et n’apparaît qu’à travers le soutien porté par le candidat élu

Lire la suite

C’était en mai 1914

C’était en mai 1914 L’article choisi pour ce mois-ci révèle un autre type de préparation à la guerre, plus concret, la mise en place de structures sanitaires pour accueillir les « blessés militaires » dans un éventuel conflit. C’est ce vocable rencontré dans le texte que le principal ancêtre de la Croix-Rouge française utilise en 1914 pour se nommer : « Société Française de Secours aux Blessés Militaires » (SFSBM). L’expression « Croix-Rouge française » désigne alors un comité de coordinati

Lire la suite

C’était en juin 1914

C’était en juin 1914 Comme nous le voyons à travers ces trois colonnes extraites de trois numéros différents de La Vigie républicaine d’Arcachon, le mois de juin 1914 est entièrement focalisé en France sur le débat autour de « la loi des trois ans », votée pourtant depuis le 7 août 1913 (voir les chroniques de mars et d’avril derniers), et qui a allongé la durée du service militaire d’un an par rapport à la loi précédente de 1905. Cette dernière avait déjà supprimé toutes les exemptions au

Lire la suite

C’était en juillet 1914

C’était en juillet 1914 Le mois de juillet 1914 est bien connu pour être celui de la crise serbe qui mène directement à la Première guerre mondiale, suite à l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand héritier du trône d’Autriche-Hongrie, à Sarajevo le 28 juin 1914. Pourtant, rien n’en transparaît dans la presse locale, tant dans la Vigie républicaine d’Arcachon que dans l’Avenir d’Arcachon. Non seulement, l’attentat n’est même pas cité, mais l’engrenage qui s’enclenche à partir du 25 jui

Lire la suite

C’était en août 1914

(print_link]C’était en août 1914 Cette fois, c’est la guerre pour de bon : « Chacun de nous doit bien se pénétrer de la gravité de l’heure », écrit le journaliste de La Vigie républicaine d’Arcachon le 16 août 1914. D’épée de Damoclès (voir l’article intitulé « Pour nos blessés »), elle est devenue réalité le 3 août, ce qui explique d’ailleurs que le journal du 2 août n’y ait fait qu’une très légère allusion (« circonstances très graves que traverse la France »). Pour le journal du 16, la «

Lire la suite

Cétait en septembre 1914

C’était en septembre 1914Contrairement à d’habitude, la page de La Vigie républicaine que vous avez devant vous ne résulte pas d’un montage d’articles, mais correspond à la plus grande partie de la véritable « une » du journal. Il s’agit de surcroît d’un article descriptif de type « chronique », ce qui renforce sa lisibilité. Le journaliste raconte de façon très concrète la visite des hôpitaux temporaires déjà existants à Arcachon, qu’il a vraisemblablement effectuée en compagnie du général Vail

Lire la suite