C’était en octobre 1914

C’était en octobre 1914La chronique de ce mois d’octobre 1914/2014 aborde un sujet très concret, l’une des « œuvres de guerre » d’aide aux combattants, le « Paquetage du Soldat », c’est-à-dire les vêtements complémentaires envoyés en surplus de l’habillement règlementaire fourni en principe par l’armée. Outre l’intérêt habituel d’évoquer la participation locale à un phénomène national, ce thème est un biais qui permet d’aborder plus généralement la solidarité entre le front et l’arrière, ainsi q

Lire la suite

C’était en novembre 1914

C’était en novembre 1914L’article choisi pour le mois de novembre est reproduit in extenso : il est signé d’un pseudonyme, « Mireille », qu’on retrouve à plusieurs reprises dans le journal, toujours à propos de l’Hôpital militaire privé du Grand-Hôtel, déjà évoqué dans notre chronique de septembre. C’est une sorte de mini-reportage, relatant des scènes prises sur le vif par un témoin oculaire qui ne veut pas se montrer, mais l’intérêt de ce document réside surtout dans ce qu’il révèle de l’idéol

Lire la suite

C’était en décembre 1914

C’était en décembre 1914Nous sommes maintenant au cinquième mois de guerre : il importe de continuer à entretenir la fibre patriotique, au moment où l’espoir d’une guerre courte s’évanouit. Au-delà des poèmes nationalistes et des récits édifiants, nombreux dans les lignes du journal, cet article de fond se propose de faire le point sur « la phase nouvelle » de la guerre et entend préparer les esprits à un combat long et difficile (« la lutte sera longue », « efforts bien plus considérables », « 

Lire la suite

C’était en janvier 1915

C’était en janvier 1915Ces trois colonnes d’articles se suivent réellement dans la mise en page du journal du 17 janvier 1915 proposé ici. Bien que différentes, elles illustrent toutes la germanophobie, avec un accent mis sur le nationalisme économique. La « guerre économique », qui en est à ses prémices en 1915, peut être menée en effet aussi bien sur le front qu’à l’arrière, par exemple à Arcachon, on le voit ici. Y est créée, présidée par le docteur Aimé Bourdier, médecin-chef à l’hôpital de

Lire la suite

C’était en janvier 1916

C’était en janvier 1916La chronique de ce mois est issue de deux numéros successifs de La vigie républicaine d’Arcachon, qui annoncent la tenue à la chapelle Saint-Elme d’un « concert spirituel » le dimanche 23 janvier 1916. Elle a donc de nombreux points communs avec celle de septembre 1915/2015, qui évoquait un même type de manifestation, avec le pianiste Francis Planté, dans ce même lieu. Cette fois, il s’agit d’un organiste, Albert Mahaut (1867-1943), « dernier élève » et propagandiste auprè

Lire la suite

C’était en février 1915

C’était en février 1915Les articles proposés ce mois-ci sont extraits de deux semaines différentes de La Vigie républicaine : ils permettent d’illustrer le thème de la tranchée, à travers les paroles d’une chanson, un poème, et un récit écrit par « Mireille », pseudo déjà rencontré d’une infirmière de l’hôpital bénévole du Grand-Hôtel d’Arcachon. Celui-ci nous permet de retrouver « Sidi », le tirailleur (« Fantôme Noir ») censé être venu passer huit jours de convalescence dans ce qu’il considère

Lire la suite

C’était en mars 1915

C’était en mars 1915Les articles proposés ce mois-ci proviennent tous deux de la même édition de La Vigie républicaine d’Arcachon du 21 mars 1915 : ils abordent pour la première fois le thème de la guerre navale, à travers la première phase de l’opération franco-britannique des Dardanelles, menée pour assurer la jonction avec l’allié russe, devenue impossible par le nord, car la mer Baltique est bloquée par la marine allemande. Après des premiers succès fin février, on en attendait une victoire

Lire la suite

C’était en avril 1915

C’était en avril 1915La chronique de ce mois-ci est entièrement tirée de la une de l’édition de La Vigie républicaine d’Arcachon du 18 avril 1915. Abordant un thème déjà esquissé en octobre 1914/2014, le Paquetage du soldat, elle permet de le développer à travers la participation des enfants, « les fillettes d’ici », à l’effort de guerre. En même temps, l’article aborde un aspect difficile à appréhender dans les sources, celui de l’intime et du vécu familial, ce qui en fait aussi son intérêt. Né

Lire la suite

C’était en mai 1915

C’était en mai 1915Les articles proposés ce mois-ci sont issus de deux éditions de la fin du mois de mai 1915 de La Vigie républicaine d’Arcachon. Ils abordent le thème des pays neutres ainsi que celui des armes nouvelles utilisées par l’Allemagne. En insistant sur la « barbarie » de ces dernières, ils participent à la propagande antigermanique qui continue à entretenir « les exacerbations des passions patriotiques », alors même que commence à émerger un courant favorable à une paix de compromis

Lire la suite

C’était en juin 1915

C’était en juin 1915La chronique de ce mois-ci est entièrement extraite de la une du numéro du 27 juin 1915 de La Vigie républicaine d’Arcachon. Elle a également une unité de thème : le projet d’ériger dans chaque commune de France un monument aux morts. Nous sommes d’emblée très surpris de découvrir la précocité d’une telle proposition, alors que la guerre est loin d’être terminée, mais les contemporains ne pouvaient bien sûr pas imaginer une telle durée, ils avaient au contraire déjà l’impress

Lire la suite