Grand-Hôtel d’Arcachon – Chronique 1905

Grand-Hôtel d’Arcachon

Chronique 1905

 

(Avenir d’Arcachon N° 2721 du 29/01/1905)

Fête de charité – Jeudi, à 3 h., au Grand-Hôtel, fête de charité offerte par les dames de charité de Notre-Dame. Au programme : MM Bracueil, illusionniste ; Laban et Valéran, comiques ; Mme Magne, mezzo-soprano du Grand-Théâtre de Bordeaux. On a joué Un mariage au téléphone, 1 acte de Hennequin. Piano par M. Boileau Van Riel.

remarqué dans l’assistance : Marquis et Marquise de Fontenilles, Mlle Debans, Mme Chabaneau, Mme St-Amant, familles Motte, Fontaine, Nodé-Langlois, Ferlié, Geny de Flamerécourt, Wuilliaume, Blavy, Journan, Treuille, de Leusse, M. l’abbé Métreau, M. et Mme Green, Mme et Mlles Lalesque, baron et baronne de Baulny, Mme Varé-Leurent, Révérend Radcliff, Mlle Tisdale, familles Maurel, Soulet de Brugiere, Harrisson, Mme et Mlles H. Exshaw, Mme et Mlles du Buisson, M. de Marc, Mme Auschitzky, M. l’abbé de Mendivil.

(Avenir d’Arcachon N° 2723 du 12/02/1905)

Fête de charité. – On nous prie d’annoncer pour le mardi 7 mars, au Grand-Hôtel, une fête de charité au profit des pauvres de la paroisse St-Ferdinand.

(Avenir d’Arcachon N° 2726 du 05/03/1905)

Fête de Charité – Mardi 7 mars, à 2 h ½, au Grand-Hôtel, grande fête de charité et kermesse ; matinée musicale et théâtrale au profit des pauvres et des œuvres de St-Ferdinand, sous le patronage des dames de charité, donnée avec le gracieux concours d’amateurs.

Au programme : « Valse Romantique » à 2 pianos (Chabrier) ; « Le Paradis et la Péri » duo et chœurs (Schumann) ; « La Cigale chez les Fourmis », comédie en 1 acte de Legouvé ; « Les Elfes », chœur et solo (Godart) ; « L’Amour de l’Art », comédie en 1 acte de Labiche ; « Polonaise » à 2 pianos (St-Saëns) ; « Li-Tsin », chœur et solo (Joncières) ; « La Main Leste », comédie en 1 acte de Lefranc et Labiche ».

La tombola sera tirée le jour de la fête.

Prix des places : Réservées, 5 fr. ; Premières, 3 fr. ; Enfants, 1 fr. 50. Toute personne prenant 3 cartes a droit à 1 carte supplémentaire. Cette faveur sera faite jusqu’à la veille de la fête.

On trouve des cartes au Grand-Hôtel ; aux librairies Bon, Moreau, Malavergne (ville d’hiver), Soulan, place Notre-Dame.

(Avenir d’Arcachon N° 2727 du 12/03/1905)

Fête de Charité – Mardi dernier grand succès de la fête offerte au Grand-Hôtel par les Dames de charité de la paroisse de St-Ferdinand. Remarqué dans le public : Mme Verbruge, Mme Arthur Escarraguel et Mlle Blouin, familles de Fontenilles, de Leusse, de Fraguier, Mlle Debans, Mme et Mlle de St-Sernin, etc. Parmi les dames vendeuses : Mme Chabanneau, Mlle Tisdale, Mlles du Buisson, etc.

La partie littéraire et artistique a été remarquablement interprétée.

Voici la liste des numéros gagnants de la tombola : (suivent les numéros).

Les lots pourront être réclamés, pendant le délai d’un mois, à l’Ouvroir de St-Ferdinand, avenue Alexandrine prolongée.

(Avenir d’Arcachon N° 2728 du 19/03/1905)

Grand-Hôtel – Dimanche 26 mars à 3 heures ½, grande fête de charité, au profit des pauvres de la paroisse de Notre-Dame d’Arcachon secourus par la Conférence de St-Vincent-de-Paul.

Au programme : 1. Chœur de Jean de Nivelle (Léo Delibes) ; 2. Le Bonhomme Jadis, comédie et 1 acte (Henry Murger). Entracte, buffet. Il n’y aura pas de table de vente. Deuxième partie : 1. La Vierge, légende sacrée, fragments, chœur, duo, solo, et chœur, air (Massenet) ; 2. La paix chez soi, comédie en 1 acte (Courteline). Les chœurs seront dirigés par Mme Millet de Marcilly.

Prix des places : Réservées, 5 fr. ; premières, 3 fr. Les enfants au-dessous de 10 ans ne paieront que 3 fr. aux places réservées.

On trouvera des billets aux librairies Bon, Moreau, au magasin de M. Soulan, et au Grand-Hôtel.

(Avenir d’Arcachon N° 2733 du 23/04/1905)

Grand-Hôtel – Récemment arrivés :

Familles Kholodovitch, Kotoneff, Sanderson, Plunkett, John’s, Sharp, Hambs, Eckford, de Fitz James, Torris, Fane, Marin, Gaillard, Hudedleston, Hayen, Maroni, Sanderson, Angouard, Isabella de Wilson, Corme, Moullé, Dozy, Lefèbre, Chevallier, de Rothes, Keuth, Luslia, Cruze, Dyar-Edwards, Lombardière, de Lariboisière, Tilamus, Piou, Poirier, Dantforth, Grassin, Rolland, Teychouères, Ledet, Boquin, Camous, Servard, Hervé, Charpentier, abbé Mouny, Marius, Rosada, Pinto Marquès, Labato, de Ritter, Moret-Rocheprise, de Varailles, de Landsorff.

(Avenir d’Arcachon N° 2740 du 11/06/1905)

Société Scientifique – Les membres de la Société Scientifique d’Arcachon offraient samedi soir dans un des salons du Grand-Hôtel, un punch d’honneur à M. le docteur A. Hameau, bibliothécaire et archiviste, pour sa récente promotion dans l’ordre académique. M. le docteur Lalesque, président de la Société scientifique, présidait, assisté des membres du bureau, MM. professeur Jolyet, directeur des laboratoires ; docteur Paillé, secrétaire ; Cazaban, trésorier ; Busquet, Saby, Ormières, administrateurs ; la plupart des membres de la Société, tous les docteurs d’Arcachon, et un grand nombre de notabilités y assistaient.

S’étaient excusés par lettre : MM. professeur de Nabias, vice-président, et Arnozan ; docteur Festal, Dechamp ; Bénard, président de la Société d’Océanographie ; Thézée, de La Teste, etc.

M. le docteur Lalesque, dans un très beau discours, relate les nombreux titres du docteur Hameau à sa distinction méritée ; avec les Paul Bert, Fischer et Fillioux, il a collaboré aux intéressantes récoltes de la Société, et depuis a complètement rénové le musée et la bibliothèque. « Je n’oublie pas, dit le docteur Lalesque, qu’il y a quelques années, dans cette même salle, les médecins et les savants de la région glorifiaient la mémoire de Jean Hameau, le précurseur de Pasteur ; aujourd’hui, renouvelons à Jean Hameau notre admiration, à Gustave Hameau notre reconnaissance, à André Hameau notre plus vive et sincère amitié. »

M. le docteur A. Hameau répond et remercie dans un discours très cordial et empreint de la plus sincère émotion.

Il donne ensuite lecture, c’était son rôle d’archiviste, d’une pièce humoristique et satirique de 1866 et d’un caractère tout local, faite par les fondateurs de la Société scientifique et qui a vivement intéressé tous les membres. Cette fête toute intime a pris fin à 11 heures.

Nous sommes heureux, à notre tour de féliciter le modeste et savant travailleur qu’est le docteur A. Hameau, d’une distinction si méritée.

(Avenir d’Arcachon N° 2753 du 10/09/1905)

Grand-Hôtel – Récemment arrivés :

Familles Ouvaroff, Lansusy, Zovianoff, de Bourrau, de Visbélatzky, Wartjese, de la Narde, Menier, Legrand, d’Aflallo, Biron, Picard, Yamin, Leake, Pelletant, Richenant, Duchêne, Sauvan, White, Monet, d’Antras, Degardin, Raulin, Menzinger, Arnaud, Bal, Barff, Dennery, Adam ; Mmes Bellin, Saulier, van der Fak, Fschatschikoff, Lorett Henne, Muiszen, Dechanne, Delamare, Krohn, Orcibal, Schwartz ; MM. Masson, Borris de Zeimé, Nulling, Wilson, Dempster, d’Etchwerry, Vidal, Bethmann, Vilipsch, Sassmann, Brook, Andrews, Evans, d’Oyley, Durand-Dassier, René Loste, Arago, comte Récopé, Harmsworth, Plantier, Wallworth, Vasar, Dickson, de Possé, d’Escures Sullaume, Rolfe.

(Avenir d’Arcachon N° 2755 du 24/09/1905)

Grand-Hôtel – Récemment arrivés :

Familles Kotschoubey, Bélosselsky, Monsey, de Crosnes, de Soukhomlinoff, Batschelle, de Zevaschoff, de Hardine, Pinta, Wassermann, Seligmann, de Levachoff, Disant, Goodhart, Leschebizky, de Sabran, de Rey, Evrinow, Mirzoeff, Duchêne, Decharme, de Bethmann, Klipch, Vidal, de Bourran, Tschatschikoff, Zavianoff, Borris de Zeimé, Lanskoy, Masson, Brach, Lepers, Voituriez.

(Avenir d’Arcachon N° 2762 du 12/11/1905)

Grand-Hôtel – Récemment arrivés :

Familles Jaucourt, Baines, Rafinesque, Huet, d’Alrantes, de Monbel, Dreux ; Mesdames Dulong de Rosnay, sœur Valentine, Hack, Barclay, Piou, Pelletreau, Sorrin ; MM. Spiers, docteur Delgado, docteur dos Santos, Guy du Boulay.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *