2010 – Lanton

Rapport d’activités 2009

En dépit de quelques aléas, nous avons plaisir à vous présenter ce rapport d’activité teinté d’un raisonnable optimisme pour 2010. Malgré tout, les nombreuses actions menées durant cet exercice l’ont été par un nombre encore trop faible d’entre nous. Nous souhaitons que vous soyez de plus en plus nombreux à venir épauler l’équipe des dirigeants et animateurs de notre Société.

Paru durant l’année 2009, l’ouvrage Arcachon de A à Z ayant connu un franc succès, nous avons pensé que nous pourrions utiliser ce concept pour vous présenter ce rapport. Rassurez-vous, nous éviterons quelques lettres telles que le K, le W, le X, le Y ou le Z qui ne nous ont pas inspirés.

C’est parti !

A comme Adhérents.

Evidemment l’adhérent doit être le principal centre d’intérêt des animateurs d’une association. En 2009 le nombre de ceux-ci a progressé de 6 % et nous sommes maintenant 532 adhérents ou abonnés au Bulletin. La progression amorcée en 2008 et évoquée lors de l’AG d’Arcachon, s’est poursuivie et nous en sommes ravis.

Merci à tous ceux qui nous envoient leur cotisation annuelle accompagnée des vœux et de mots gentils qui nous fonts chaud au cœur : « C’est bien ! », « Bravo ! », « Félicitations ! », « Continuez ainsi ! ».

B Bulletin.

Grâce à nos auteurs, nous avons pu vous proposer quatre Bulletins de 112 pages avec des articles originaux et variés. Michel Boyé est toujours un peu stressé pendant les jours précédant le bouclage mais, avec l’aide de Michel Fajgenbaum, notre maquettiste bénévole, tout se termine toujours bien. Nous avons décidé de faire évoluer la présentation de notre revue. Dès le mois de février, avec la complicité de notre nouvel imprimeur Michel de la Roque, vous constaterez qu’elle sera plus grande (16 x 24 cm au lieu de 14 x 21 cm) et qu’elle possèdera une couverture en couleurs.

C comme Célébrations.

2009 était une année de commémorations. Pour le 200ème anniversaire de la mort de Nicolas Brémontier, Michel Boyé a présenté une conférence à Lège-Cap-Ferret, Arcachon et La Teste-de-Buch et nous avons édité Le Destin des dunes, ouvrage écrit par Fernand Labatut.

Notre sculpteur arcachonnais Claude Bouscau aurait eu 100 ans, sa mémoire a été évoquée par Franck Bouscau, son fils, à l’occasion d’une conférence à Arcachon et d’une visite de ses œuvres en bus avec nos amis de l’Université du temps libre d’Arcachon.

Pour marquer le 150ème anniversaire du premier voyage de Napoléon III sur le Bassin, Michel Boyé avait concocté une conférence ainsi qu’une visite d’Arcachon en liaison avec la Ville d’Arcachon et le Souvenir napoléonien.

Enfin, nous étions heureux de faire un peu mieux connaissance avec Louis Le Marié, inventeur de la Source des Abatilles au cours de la conférence donnée par Michel Besnard dans le cadre de l’UTLARC déjà citée.

D comme Dictionnaires.

En décembre le Dictionnaire de personnalités du Bassin, fruit du travail des collégiens et lycéens du Bassin ainsi que de leurs professeurs, voyait enfin le jour, avec le soutien logistique de notre Société. Nous leurs adressons tous nos compliments.

Andernos-les-Bains raconté par ses rues et ses lieux-dits est sur les rails au sein grâce à La Mémoire d’Andernos.

La préparation du même ouvrage consacré au Teich, à Biganos et Marcherprime a connu un avatar dû à l’individualisme d’un participant au groupe de travail. L’ouvrage en préparation ne traitera pas du Teich qui a fait l’objet de l’édition d’une brochure. Il traitera néanmoins de la paroisse disparue de Saint-Jean-de-Lamothe. Sa parution est prévue en 2010.

La réédition de l’ouvrage fort attendu Arcachon raconté par ses rues et lieux-dits nous a posé plus de problèmes que prévu car de nombreuses illustrations ont été perdues par l’imprimeur.

E comme Enquêtes.

Nous avons besoin de vous pour mener à bien deux enquêtes lancées par la Fédération historique du Sud-Ouest (pour la partie concernant le Pays de Buch). Le président vous en parlera plus longuement.

F comme Fédération.

Notre Société appartient à la Fédération historique du Sud-Ouest comme une quarantaine d’autres associations d’Aquitaine. Michel Boyé, son vice-président, participe régulièrement aux réunions des instances dirigeantes, il nous a représenté à l’assemblée générale et au congrès d’Agen avec une communication sur la Source des Abatillles.

G comme Guerres.

Les 700 exemplaires de notre ouvrage 1914-1918 le Bassin d’Arcachon, élaboré par Jean-Michel Mormone, Patrick Boyer et Jean-Pierre Caule, édité en novembre 2008, ont été épuisés en six mois. Il faut dire que les trois auteurs n’ont pas ménagé leur peine pour en faire la promotion au cours de plusieurs conférences très appréciées à Arès, Arcachon, Lanton, Gujan-Mestras, et tout récemment à Marcheprime. Comme nous avons bénécifié d’une subvention du Conseil général de la Gironde et que nous en espérons une du Conseil régional d’Aquitaine, nous avons lancé une réimpression de 700 exemplaires qui viennent de nous être livrés. Nous remercions la base aérienne de Cazaux qui nous en achète 200 exemplaires à elle seule.

La municipalité de Gujan-Mestras nous a suggéré de travailler cette année sur les conditions de vie dans la commune durant l’Occupation. Nous remercions toutes les personnes que nous avons interviewées pour leur amabilité et pour les éléments qu’elles nous ont fournis. Il ne restait plus qu’à Michel Boyé de faire une synthèse et de présenter une conférence à la Maison des Arts.

Hcomme Histoire.

Notre but est de rassembler tous ce qui concerne l’histoire du Pays de Buch et de le porter à la connaissance du public. François Thierry avait lancé l’idée, lors de notre dernière assemblée générale à Arcachon, de rédiger une histoire d’Audenge. Un groupe de travail a été constitué sous l’égide de la municipalité de cette commune et nous espérons que l’ouvrage projeté verra le jour bientôt.

I comme Internet.

Notre site Internet a désormais une adresse plus facile à retenir www.shaapb.fr ; il a accueilli ces derniers jours son 200 000ème visiteur. Son contenu s’enrichit de jour en jour. Nous contribuons aussi à animer le groupe de discussion Histoire et traditions du Bassin d’Arcachon (HTBA) ouvert au grand public.

J comme Journées Européennes du Patrimoine.

Le troisième week-end de septembre 2009, nous étions présents dans quatre communes :
– Andernos-les-Bains avec un stand et l’exposition de Patrick Chadeyron sur la cartographie de la côte Aquitaine
– Gujan-Mestras avec un stand et une exposition sur le patrimoine funéraire de l’ancien cimetière due à Michel Boyé, Aimé Nouailhas et Jacques Plantey.
– La Teste-de Buch avec une conférence sur Brémontier et la fixation des dunes, l’animation conjointe du P’tit Train avec nos amis de l’ASPIT (merci à Bernard Dutein)
– Arcachon avec un stand et une visite du cimetière.

L comme Legs Frondaie.

Anne Guillot de Suduiraut et le docteur Robert Fleury ont poursuivi le travail de classement du legs en liaison étroite avec les Archives municipales d’Arcachon. Maintenant, les chercheurs intéressés peuvent accéder sans difficulté à toutes les richesses de ce fonds.

M comme Manifestation nationale.

En avril 2009, se déroulait à Bordeaux le Congrès national du CTHS. Notre Société a largement contribué à son organisation et à sa réussite. Plusieurs de nos membres y ont présenté des communications, nous y avons animé un stand pendant trois jours ainsi qu’une visite du Musée des Douanes de Bordeaux.

Après la clôture des travaux, nous avons accueilli en Pays de Buch un car de congressistes parmi lesquels l’ensemble des dirigeants du Comité qui sont s’imprégner de notre culture locale en visitant Arcachon et sa Ville d’Hiver puis la Dune du Pilat.

N comme Numérisation.

Afin de ralentir la dégradation des collections de presse ancienne du Bassin conservées à Arcachon nous avions entamé avec l’UTLARC une campagne de numérisation. Un gros travail a été effectué mais les équipes semblent s’être fatiguées en 2009. Nous avons le projet de relancer l’opération dans les semaines qui viennent.

O comme Ouvrages.

Le Destin des Dunes, Le Dictionnaire de Personnalités du Bassin, la réédition de 1914-1918 le Bassin d’Arcachon, nous avons déjà évoqué ces ouvrages. Quand nous présentons ces livres ainsi que nos anciennes publications toujours en stock lors de manifestations diverses, notre collection d’ouvrages surprend par sa variété.

P comme Presse et média.

Nous remercions pour leur accueil les organes de presse écrite (Sud-Ouest et La Dépêche du Bassin) ainsi que Radio Côte d’Argent et Cap FM. Ce sont d’excellents relais de nos diverses activités.

Q comme Questions.

Les nombreux contacts que nous entreprenons avec nos adhérents chercheurs ou nos correspondants hors Société nous permettent
– de répondre à des questions que nous nous posions depuis des lustres ; par exemple nous savons maintenant qui est l’auteur de Une saison chez Legallais publié dans notre Bulletin (n° 76 et 77) : Edmond Géraud.
– de découvrir des ouvrages oubliés tels Les Duellistes de Théodore de Grave, né à Gujan-Mestras.

R comme Rencontres et Réunions publiques.

1859 – Les Grandes heures d’Arcachon était le titre de la conférence donnée par Michel Boyé à l’issue de notre assemblée générale 2009 à Arcachon. Quelques semaines plus tard, l’Association Interculturelle d’Arcachon (AIA) sollicitait notre président pour une causerie intitulée Les Chansonniers de la IIIème République à Arcachon.

En septembre nous participions au Forum des associations de La Teste-de-Buch et notre stand accueillait beaucoup de visiteurs.

En octobre, nous organisions une réunion publique à la salle des fêtes de Mios avec l’aide de la municipalité. A cette occasion Marie Bilbao donnait une conférence sur les sites de l’âge du Fer de la commune.

Nous entretenons des liens amicaux avec deux associations de sauvegarde du Patrimoine : l’ASSA (Association de sauvegarde du site d’Arcachon) et l’ASPIT (Association de sauvegarde du patrimoine immobilier testerin).

Nous sommes cofondateurs de l’AAPM, Association des amis de la préfiguration du Musée maritime et forestier du Bassin d’Arcachon Pays de Buch. Nous préparons avec elle une grande exposition sur la forêt qui aura lieu à La Teste-de-Buch au printemps.

Nous avons participé avec grand plaisir au Forum régional de l’UGAP (Union généalogique Aquitaine-Pyrénées) organisé à Gujan-Mestras en octobre dernier par nos amis du Cercle généalogique du Bassin d’Arcachon Pays de Buch.

S comme subventions.

Nos remerciements les plus chaleureux aux Communes qui nous aident, avec une mention toute particulière pour celle d’Arcachon qui nous verse une importante subventionet qui nous loge, ainsi à La Teste-de-Buch et Audenge qui ont augmenté leur dotation de manière importante malgré le contexte budgétaire difficile.

Le Conseil général de la Gironde a salué la publication de 1914-1918 le Bassin d’Arcachon avec une aide substantielle, nous l’avons déjà signalé et nous espérons que le Conseil régional d’Aquitaine récompensera également l’important travail de nos trois auteurs.
T comme trésorerie.

Dans quelques instants, Jean-Claude Riehl, notre trésorier, va vous présenter le résultat de l’exercice. Patience.

U comme UTLARC.

Avec l’UTLARC, nous avons entamé une deuxième année de cours d’histoire locale auquel assiste régulièrement une quarantaine de personnes.

Depuis octobre nous avons lancé des ateliers de travaux pratiques autour de l’histoire locale afin de donner à chacun des outils pour lui faciliter l’approche des archives et des documents historiques divers et de ses les approprier.

V comme visites.

Outre les visites déjà signalées (Claude Bouscau, Journées Européennes du Patrimoine, Napoléon III), nous vous avons proposé en 2009, à votre demande :
– une visite historique du Bourg d’Arès (merci à Jean Daney, à Arès Temps Libre et l’Office de tourisme d’Arès),
– une visite du chantier de fouilles préventives de Maignan à Audenge (merci à Luc Wozny).

Si ces animations gratuites ont été bien suivies, Figures testerines et vieux bâti, promenades historiques et patrimoniales organisées pendant l’été avec l’ASPIT sous l’égide de l’Office de tourisme de La Teste-de-Buch, ont été boudées par les vacanciers. De nouvelles modalités d’organisation sont à l’étude pour l’été 2010.

Ajoutons que nous avons participé à l’information de deux personnes de cet Office de Tourisme.

Merci de votre attention.

Aimé Nouailhas

Les commentaires sont clos.