2012 – Arcachon

Lieux et Thématiques :

40e anniversaire de la SHAA

Assemblée générale du 15 janvier 2012

à Arcachon

 

Palais des Congrès, à 17 heures 45

Présents : 104 – Pouvoirs 123 – Le quorum requis étant de 183, l’assemblée peut délibérer valablement.

OUVERTURE de la séance à 17 h 45 par Michel Boyé, président, en présence de MM. Bernard Lummeaux, adjoint au maire d’Arcachon chargé de la Culture, représentant M. le Maire d’Arcachon, excusé, Mmes Nathalie Le Yondre, maire d’Audenge, Chrystel Letourneur, adjointe au maire d’Audenge, chargée de la culture, M. Bernard Eymeri, adjoint au maire d’Andernos-les-Bains, chargé de la culture, Mme Nicole Nugeyre, conseillère municipale, représentant Mme la sénateur-maire de Gujan-Mestras, excusée, et M. Pierre Lataillade, maire honoraire d’Arcachon.

Michel Boyé adresse, au nom de l’association, ses remerciements à la Ville d’Arcachon pour l’accueil et le prêt du Palais des Congrès. La Société historique fête en 2012 son 40e anniversaire et cette assemblée générale clôture une journée d’animations consacrées au cinéma sur le Bassin d’Arcachon.

Le COMPTE RENDU de l’assemblée générale tenue le 16 janvier 2011 à Andernos-les-Bains est lu par le secrétaire, Aimé Nouailhas. Approbation à l’unanimité.

Le RAPPORT D’ACTIVITÉ pour l’année 2011 est lu par le secrétaire, Aimé Nouailhas.

Le rapport d’activité est approuvé à l’unanimité. Celui-ci est en annexe 1.

Le COMPTE RENDU FINANCIER 2011 et le budget prévisionnel 2012 sont présentés par le trésorier, Jean-Claude Riehl. Il remercie les communes qui octroient une subvention à la Société

Le président lit ensuite le rapport du vérificateur aux comptes, André Stéfanelly : « En exécution de la mission qui m’a été confiée, je vous présente mon rapport relatif à l’exercice 2011 sur le contrôle des comptes annuels de la SHAA.

Les comptes ont été arrêtés par le trésorier de la Société historique et archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch à la date du 31 décembre 2011.

Ceux-ci sont réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière de l’association à la fin de cet exercice.».

Le compte rendu financier est approuvé à l’unanimité. Celui-ci est en annexe 2.

Armelle BONIN-KERDON présente un exposé illustré de projections visant à retracer l’histoire et les événements marquants de 40 ans d’activités au sein de la Société historique. Elle détaille les apports des quatre présidents qui se sont succédés à sa tête : Henri Marchou, Jacques Ragot, Pierre Labat et Michel Boyé.

ÉLECTIONS au conseil d’administration :

Tiers sortant : Annie Lesca, Chantal Sigrist, Bernard Eymeri, François Thierry.

Ont fait acte de candidature : Dominique Chevallier, Alain Espinasseau.

Après proposition et approbation par l’assemblée d’un vote à main levée, les six candidats ont été élus ou réélus à l’unanimité.

Le président Michel Boyé prend alors la parole pour informer l’assemblée de la réception d’une lettre anonyme qui, l’accusant d’être responsable de la mort de l’Avenir musical arcachonnais, reproche parallèlement à la Société historique la survie du président ! Affaire à suivre… Il passe ensuite aux objectifs et perspectives :

A. À court terme :

Faire que le bulletin trimestriel offre un plus large éventail d’articles, c’est-à-dire cesse de privilégier les époques moderne et contemporaine, et le Sud-Bassin. À très brève échéance, à la demande des éditions Geste, la SHAA doit rendre, pour une collection intitulée « Se souvenir », une première copie sur Arcachon, avant de s’intéresser à La Teste. Pour la collection Regards sur le Pays de Buch, les projets immédiats concernent l’Histoire d’Audenge (2012) et Lanton raconté par ses rues et lieux-dits (2013). Enfin, il reste à mener à bien en 2012 l’enquête sur les conseillers généraux mise en chantier par la FHSO depuis plusieurs années !

B. À moyen terme :

2014 sera consacrée au centenaire du déclenchement de la Grande Guerre. Pourquoi, en complément de l’ouvrage 1914-1918. Le Bassin d’Arcachon, ne pas étudier ce que fut notre « arrière » arcachonnais.

C. Enfin à plus long terme, il conviendrait de réfléchir à la reprise des colloques qui avaient le grand intérêt d’apporter à la SHAA le concours d’universitaires et d’étudiants.

 

Rapport d’activité 2011

Le ciel est bleu sur notre association quadragénaire. Si je peux me permettre une analyse rapide, je pense que ceci est du à la forte cohésion entre les membres de l’équipe dirigeante autour de leur président. En effet, nous avons tous fait corps autour de notre ami Michel Boyé et nous n’avons relevé aucune dissension, aucune rivalité, aucun accrochage. Merci Michel d’avoir su créer parmi nous un aussi bon esprit.

Un rapport d’activité est souvent austère, il s’agit de trouver à chaque fois un angle différent de façon à ce que les ronflements des participants à l’assemblée générale ne nuisent pas à la qualité de la réception de nos causeries. J’ai donc pensé que nous pourrions, cette année, évoquer tour à tour l’essentiel de nos relations avec nos multiples partenaires.

Nos adhérents

Ce sont des partenaires essentiels ! Il y a un an, lors de l’assemblée générale d’Andernos-les-Bains, nous étions 577 membres de la Société historique, aujourd’hui nous sommes 618, notre association a donc vu le nombre de ses adhérent s’accroître de 41 personnes soit une progression de plus de 7 %. Nous avons toujours beaucoup de plaisir à recevoir vos mots courtois et encourageants lors de nos échanges de courrier de la fin de l’année. Merci à tous.
Merci à tout le Conseil d’administration qui a bien travaillé, en particulier, les deux nouveaux élus, Patrick Boyer et Noël Courtaigne. Merci aussi à tous les membres qui nous ont aidés efficacement lors de nos animations dans les communes.
Le Bulletin nouvelle formule vous a offert 4 fois 112 pages en février, mai, juillet et novembre. Merci à tous les auteurs d’articles de faire vivre notre revue trimestrielle ainsi qu’à Michel Fajgenbaum, notre maquettiste bénévole et bien évidemment à Michel de la Roque et à Catherine, son épouse, nos amis imprimeurs.
Une médaille virtuelle est attribuée à notre Père Noël (comprenez Noël Courtaigne) qui a concocté et mis en ligne une table globale de tous les articles et documents parus dans notre Bulletin depuis 40 ans. Il a aussi mis à la disposition du Monde entier, les numérisations de 77 anciens Bulletins aujourd’hui épuisés. N’est-ce pas de magnifiques cadeaux pour ce 40e anniversaire ?
Notre collection « Regards sur le Pays de Buch » s’est enrichie de deux volumes : Biganos, Lamothe, Marcheprime racontés par leurs rues et lieux-dits réalisé par Luc Wozny et son équipe, ainsi que Andernos-les-Bains raconté par ses rues et lieux-dits élaboré par La Mémoire d’Andernos-les-Bains présidée par Bernard Eymeri.
Aujourd’hui, nous avons eu la joie de vous présenter notre nouveau bébé, la « Chronologie arcachonnaise (1519-1957) » élaborée par Michel Boyé durant les exercices 2006 à 2011 mais éditée au début de l’exercice 2012.
Le secrétariat a assuré les permanences tous les mercredis après-midi. Nous remercions Janine et Jean-Claude Duqueyroix qui ont réorganisé notre bibliothèque. Un catalogue des titres est en cours d’élaboration.
Notre site Internet est toujours beaucoup consulté. Nous envisageons de lui donner un nouveau visage prochainement afin qu’il soit encore plus riche et attrayant et qu’il corresponde au mieux à vos attentes.

Les communes

Nous avons été présents chaque fois que celles-ci nous ont sollicités. C’est ainsi que nous avons effectué des expositions, stands, conférences, visites, dans 14 communes sur les 18 que compte notre zone d’activités.
Aussi les communes nous en remercient en nous attribuant des subventions. Cela a été le cas pour 8 d’entre elles avec une mention toute particulière pour Arcachon qui nous alloue une aide particulièrement substantielle et qui, de plus, héberge notre siège dans sa Maison des Associations.
Nous pouvons raisonnablement espérer qu’en 2012, trois autres communes viendront se rajouter à la liste de nos généreux mécènes.
Lors des Journées européennes du Patrimoine, nous étions présents dans 6 communes : Andernos-les-Bains, Arcachon, Biganos, Gujan-Mestras, La Teste-de-Buch et Marcheprime,
Lors des fêtes de la Saint-Yves, nous avons été très fiers que Mme le Maire d’Audenge remette la médaille de la Ville à notre président d’honneur Pierre Labat pour l’ensemble de ses travaux d’histoire locale.
La collaboration avec l’Office du Tourisme de La Teste-de-Buch se poursuit avec l’organisation des visites estivales Figures testerines et vieux bâti.

L’Université du Temps Libre d’Arcachon (UTLARC)

Nous avons poursuivi en 2011 nos cours d’histoire locale ainsi que nos ateliers de travaux pratiques d’histoire locale dans le sein de cette dynamique institution, avec une fréquentation de plus en plus importante. La salle Guérin est même parfois trop exigüe pour accueillir tous les intéressés. Nous saluons amicalement la présidente, Annie Bibonne, ainsi que Anne-Marie et Fred Gomez avec lesquels nos relations ont été chaleureuses voire même complices au cours de l’année écoulée.

Les institutions

Notre Société a participé à de nombreuses réunions de travail visant à élaborer le projet du futur Parc marin du Bassin d’Arcachon. Armelle Bonin-Kerdon a participé activement à leur animation. Ce projet fait actuellement l’objet d’une enquête publique toujours en cours. Mandatée par les associations touchant au patrimoine maritime, la Société historique devrait représenter celles-ci au Conseil de gestion.
Nous sommes maintenant membres de la commission du patrimoine culturel du parc régional naturel des Landes de Gascogne, du Conseil Scientifique de la Dune du Pilat, du comité de pilotage Dunes modernes du littoral landais d’Arcachon à Mimizan-Plage, du Conseil de développement du pays Bassin d’Arcachon-Val de l’Eyre.
Patrick Boyer et Jean-Michel Mormone ont effectué les relevés et les recoupements nécessaires permettant d’établir la liste nominative des soldats de la Grande Guerre, inhumés dans la nécropole du Natus à La Teste-de-Buch. Nous espérons que ces travaux verront leur aboutissement par la mise en place sur ce lieu de mémoire de panneaux d’information complémentaires.

Les associations patrimoniales locales.

Nous avons beaucoup travaillé avec l’Association de Sauvegarde du site d’Arcachon (ASSA) avec laquelle nous avons fondé l’Association de Défense du Front de Mer d’Arcachon (ADFM). Nous avons apprécié les relations avec ses deux présidents successifs, Bernard Plan et André Tillier. Nous sommes particulièrement attachés à la préservation in situ de notre Musée Aquarium, créé en 1866 ; il est peut-être le plus ancien du Monde dans son état originel. Nous avons participé à plusieurs actions pour sa sauvegarde et nous avons demandé sa protection au titre des Monuments historiques. Nous saluons amicalement notre collègue Jean-Pierre Ardoin Saint Amand qui n’a pas ménagé son énergie pour défendre cet élément irremplaçable de la culture arcachonnaise.

Nos relations ont également été constantes :
– avec la Fédération historique du Sud-Ouest, présidée par Michel Figeac. Michel Boyé en est toujours le vice-président et Armelle Bonin-Kerdon participait activement au congrès de Saintes en octobre dernier.
– avec l’Association des Amis de la Préfiguration du Musée Maritime et Forestier (AAPM) et son président Philippe Jacques. Nous en profitons pour dire à Philippe, toute notre admiration pour les recherches archéologiques dont il est l’initiateur sur l’ensemble de la commune de La Teste-de-Buch. Celles-ci nous permettent de connaître de mieux en mieux la vie des populations locales d’autrefois.
– avec l’Association de Sauvegarde du Patrimoine Immobilier Testerin (ASPIT), animée par sa présidente Nicole Léglise,
– avec le Groupe de Recherches Archéologiques sur le Mur de l’Atlantique Secteur Arcachon (GRAMASA) et son dynamique président Marc Mentel,
– avec Voiles d’Antan du Bassin d’Arcachon présidée maintenant par Noël Gruet après le décès du regretté Guy Terrasson.
– avec les Amis du Lapin Blanc, présidé par Guy Jousse et avec CapTerMer présidée par Bernard Mallet.

D’autres associations culturelles

Nous avons eu des échanges cordiaux avec :
– Aquitaine historique, dont nous avons accueilli les membres en Ville d’Hiver d’Arcachon ainsi qu’à Lugos et Belin-Béliet. Bravo à l’équipe de Nicole et Philippe Rougier pour son dynamisme.
– Au Pays de Cernès, à qui nous avons fait visiter la Ville d’Hiver et la Dune du Pilat,
– L’Association des Maçons de la Creuse que nous avons guidés sur les traces de leurs ancêtres bâtisseurs d’Arcachon,
– la Société Archéologique de Bordeaux qui a nous a remis un magnifique diplôme d’honneur à l’issue d’une conférence de Michel Boyé au Musée d’Aquitaine.
– Arcachon, Plaisir et santé animée par Yvonne et Guy Daudet, qui nous ont demandé de narrer l’histoire du chocolat en Aquitaine lors de leur colloque très suivi à la Villa Régina,
– Citons encore l’Association Interculturelle d’Arcachon (AIA) présidée par notre ami jean Pinson, l’association Encres Marines et l’Association des Médaillés de la Légion d’Honneur du Nord-Bassin et du Val de Leyre à qui nous avons fait des conférences sur leurs demandes, à l’initiative de son président Marc Chappuis.

Les établissements d’enseignement

Une action a été menée avec des classes de seconde du Lycée Grand Air d’Arcachon sur le thème de la Ville d’Hiver.
Une autre action s’est déroulée avec des classes de 3e de l’École Saint-Elme autour de l’histoire et de l’architecture du Monument aux Morts d’Arcachon.
Dans ce même établissement, nous avons présenté le diaporama que nous avions réalisé lors les Journées européennes du patrimoine 2010 à l’ensemble des professeurs.
Nous sommes particulièrement satisfaits de ces collaborations mais nous sommes persuadés que nous pouvons encore améliorer notre potentiel dans ce domaine. Nous accueillerons toujours les demandes des enseignants avec plaisir.

Les médias

Merci à Sud-Ouest et à La Dépêche du Bassin et au Courrier Français de donner régulièrement des informations sur notre Société et ses activités.
Merci à France Bleu, à Radio Côte d’Argent et à Cap FM de nous accueillir régulièrement sur leurs antennes.
Nous adressons un amical salut à Philippe Galland qui anime TVBA, chaîne de télévision sur Internet.
Michel Boyé a régulièrement rédigé une rubrique dans le mensuel gratuit Vivas qui a malheureusement cessé de paraître récemment.
Plusieurs de nos auteurs, avec la coordination d’Armelle Bonin-Kerdon ont travaillé à la rédaction de rubriques pour un numéro hors série de la revue Le Festin consacré au bassin d’Arcachon, qui paraîtra au printemps 2012. Nous avons fait visiter avec joie la Ville d’Hiver d’Arcachon aux abonnés de cette revue dirigée par Xavier Rosan et nous avons participé à la réception organisée lors de la réédition de L’Homme à l’Hispano, roman de Pierre Frondaie.

Les services d’Archives

Les Archives Départementales de la Gironde ont ouvert leurs nouveaux locaux pour le plus grand plaisir des chercheurs. Plusieurs membres de la SHAA en sont les habitués mais ils sont encore peu nombreux ; le Pays de Buch n’est pas si loin que çà de Bordeaux !
Les Archives municipales d’Arcachon viennent de déménager. Le local ouvert au public au 3e étage de la Maison des associations est plus réduit que par le passé mais sa porte est à quelques mètres de celle de notre local… et ceci est un vrai bonheur !
Marie-Christine Rouxel anime une petite équipe qui s’est donnée l’objectif de recenser l’ensemble des villas anciennes d’Arcachon, qu’elles soient existantes ou bien disparues.
Nous saluons cordialement les amies archivistes de La Teste-de-Buch et de Gujan-Mestras qui nous accueillent toujours avec gentillesse et compétence. Merci à Mauricette Brouard, archiviste de Mios, avec laquelle nous avons élaboré une soirée-conférences qui fut suivie par un nombreux public.

D’autres institutions

Nous avons donné trois conférences aux Hespérides à Arcachon, et une à la maison de retraite de Biganos, aujourd’hui fermée pour travaux (aucun rapport avec notre conférence).
Nous entretenons des liens étroits avec Anne Giraudeau de la Librairie Générale et avec Karine L’Henaff de la Librairie Thiers. Avec leur concours nous avons organisé plusieurs animations dans leurs locaux ; celles-ci nous ont permis de mieux faire connaître nos publications au grand public.

Je sens que votre attention se relâche, je vais donc arrêter mon bavardage. Tout en restant à l’écoute de questions éventuelles, je vous remercie de votre attention.

Aimé Nouailhas, secrétaire

Les commentaires sont clos.