Villas d’Arcachon : un siècle d’histoires

Villas d’Arcachon : un siècle d’histoires

Villasarcachon

Broché – 314 pages – 1245 g – 24 cm X 30 cm

Geste Éditions – 39,90 €

ISBN : 978-2-36746-167-0

De la Ville d’Hiver à la Ville d’Été, du Moulleau à l’Aiguillon, le promeneur ne se lasse pas d’admirer ces belles villas entretenues avec amour et passion par leurs propriétaires, qui constituent le patrimoine et la fierté d’Arcachon.
Elles portent le nom de grands hommes, d’artistes, de personnages de la mythologie, d’êtres chers, ou évoquent la nature. Si certaines sont très connues, d’autres le sont beaucoup moins, parfois cachées des regards. Toutes témoignent de la richesse de l’inspiration des architectes et de la qualité des entrepreneurs arcachonnais.
Les splendides photos de Frédéric Ruault permettent de les découvrir sous un jour nouveau révélant l’architecture des premiers « chalets » bâtis sous Napoléon III, l’exubérance de la décoration à la mode pendant la Belle Époque, ou le style plus épuré des Années folles.
La Société historique et archéologique d’Arcachon a confié à Marie-Christine Rouxel et Michel Boyé le soin d’accompagner ces photos de textes denses et concis racontant leur histoire. Grâce à l’aide des propriétaires, qui ont ouvert pour l’occasion leurs archives personnelles, sont évoqués en ces pages les somptueuses réceptions qui s’y sont données, les personnages célèbres qui s’y sont installés, les écrivains et les artistes que les lieux ont inspirés, les films qui y ont été tournés.
C’est ce certain art de vivre, qui fait l’un des charmes d’Arcachon, que ce livre magnifique et passionnant fait découvrir en retraçant la riche histoire de la capitale de cette région bénie des dieux qu’est le Bassin d’Arcachon.

Les auteurs

Né en 1946, licencié en droit, fonctionnaire des Douanes à la retraite, Michel Boyé, qui a assuré la direction du Musée national des Douanes de Bordeaux de 1984 à 1996, ainsi que la vice-présidence de la Fédération historique du Sud-Ouest, est aujourd’hui membre de l’Académie Montesquieu de Bordeaux. Ancien président de la Société historique et archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch, il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur le passé douanier, sa région d’origine et sa ville natale, Arcachon.

Passionnée par l’histoire des villas d’Arcachon, Marie-Christine Rouxel a constitué une impressionnante base de données avec plus de 6 000 entrées. Elle écrit régulièrement des articles pour le Bulletin de la Société historique et archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch. Un autre de ses centres d’intérêt, l’aventure et les voyages, l’a amenée à publier en 2003 un ouvrage consacré à Renault en Afrique (Éditions ETAI).

Frédéric Ruault arrive sur le Bassin d’Arcachon avec sa famille, à l’âge de 3 ans. Suivant les traces de son père, il décide d’entreprendre une formation de photographe par laquelle il sort diplômé de la dernière session d’argentique : une tradition et une modernité nécessaires pour donner sa vision du Paysage au public.
Le Bassin d’Arcachon, avec ses plages, ses lumières et sa diversité, sera la toile de fond des oeuvres du photographe. Dès 2007, la prise de vue prend de plus en plus de place dans son travail. C’est en 2010 qu’il décide de se démarquer et surtout de faire ce qu’il a toujours eu envie de faire : prendre le risque de la liberté artistique et travailler sur de nouveaux clichés personnels. C’est ainsi qu’il expérimente des ambiances colorées beaucoup plus riches en émotions et des clichés où l’homme a sa place. 2012 sera l’année du 2e prix européen de photographie, section paysage avec un cliché d’orage représentant la plage de la Salie Sud.
Frédéric Ruault réaménage en 2013 son magasin en boutique-galerie, laissant ainsi toute la place à la beauté des espaces du Bassin d’Arcachon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *